Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Veloblan
  • : Balades à vélo route VTT et marche dans mon Auvergne
  • Contact

Profil

  • Veloblan
  • Vieux grincheux mais sympa.
  • Vieux grincheux mais sympa.

Météo

Strava

Kilométrage

  KM Dénivelé
2009 21522 209578
2010 22034 220935
2011 25545 247360
2012 25605 264901
2013 25435 245316
2014 26367 262585
2015 20899 192728
2016 22815 215402
2017 23412 229890
2018 21079 195913
2019 22419 195909
2020 22954 232999

 

 

18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 16:15

C'est parti pour mon troisième PBP mais cette fois en Pelso (vélo couché) afin d'éviter les douleurs qui apparaissent au fil des km, cervicales, dos, mains et surtout fesses.
Je ne suis pas sur d'aller au bout, en fait sur 1200 km personne n'est certain d'aller au bout.

Classement

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

J'arrive à Rambouillet, ca flotte et pas qu'un peu, je décide de me restaurer dans la voiture sous mon hayon avant de rejoindre le parking longue durée.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Mon voisin de parking, un Breton sympa.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

J'ai rendez vous à 15 h pour le controle des vélos, à 13 h je vais voir comment ca se passe.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Beaucoup de monde, moi qui n'aime pas la foule je suis servi crying

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Énorme file de cyclistes, je fais vite demi tour et pars chercher mon vélo.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je remarque sur la gauche de la file un petit écriteau, vélos spéciaux, super je suis prioritaire, pas de file pour moi.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Les cyclos sont bien trempés et pas moi wink

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Contrôle des vélos, surtout l'éclairage, problème, de nombreux vélos ne sont pas équipés de leur sacoche et je remarquerais dans la nuit qu'ils sont nombreux sans lumière, en fait si mais la sacoche cache l'éclairage.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

J'admire ces bénévoles qui donnent de leur temps afin de satisfaire notre passion.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Retrait des plaques de cadre, la dame me donne les explications qu'elle va répéter des centaines de fois et encore j'ai vite compris mais aller expliquer aux Japonais, Chinois, Russes, en fait 66 nationalités, trouvez moi une randonnée d'une telle ampleur ailleurs, une randonnée mondiale. Et ici pas de petits couraillons champions du monde qui appellent maman des la première aversecheeky c'est du vécu.  

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

La moyenne d'age est assez élevée, mais pour moi tous de sacrés cyclos avec un énorme mental, imaginez vous en pleine nuit sous la flotte et crevaison, c'est pas comme au tour de France, suffit pas de lever la main. 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je retrouve mon copain Patrick amoureux du PBP malheureusement il ne peut participer, renversé par une bonne femme qui ne regardait pas devant son nez. Merci Patrick de continuer à rendre service, dans 4 ans je serais (peut être) à tes cotés pour rendre un peu tout ce qu'on m'a donné. 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

De sacrés engins, certains m'ont doublé en descente à 108 km/h, je le sais car je l'ai retrouvé, il m'a donné sa vitesse de pointe surprise

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Jean Pierre et Alain, des copains de brevet.
Plus qu'à rejoindre mon hôtel à Chartres et retrouver mes copains et copines au resto.
Le lendemain je traîne un peu au lit, par la fenêtre je vois les arbres se plier aie aie ca craint mais j'ai confiance la météo dit beau à partir de 14 h et ca s'est révélé exact.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Le départ approche, je rejoins le coin des vélos couchés, je fais la bise à Cath qui le tente cette fois en couché, je crois que c'est son sixième yes

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Ca va être à nous les spéciaux.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Les participants de l'AFV, photo d'Alain V.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Photo d'Alain V.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je peux enfin mettre des noms sur des pseudos, nous sommes nombreux a causer sur des forums ou sur Strava mais sans se connaitre.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Nous partons sous les applaudissements, km 60 je suis attendu par une amie facebook, Fred, arrêt 2 mn, la bise et ca repart.
A Mortagne km 118, je fais le plein des bidons, mon pote Alain arrive, on discute 2 mn.

 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Villaines la Juhel km 217, premier contrôle 3h12  pause de 13 mn

Sur les 4 h du matin je commence à somnoler, d'un coup je pars à droite et tape le trottoir, j'évite la chute de justesse, 100 m plus loin un bar ouvert, je bois un double expresso et c'est reparti, ouf mon PBP a failli se terminer ici.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

KM 272, Gorron, l'association des vélos couchés à mis en place un ravitaillement, une soupe fait du bien, pause 35 mn merci.
Fougères km 306, 8h13. pause 10 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je ne sais plus ou j'ai pris la photosurprise on vient de me dire que c'est Fougères, merci.
Tinteniac km 360, 11h01. pause 20 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Certains contrôles ont mis en place des parkings vélos spéciaux, merci.
 

 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

On ne souffre pas de faim, toujours entourés de bénévoles à nos petits soins.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Ca dort un peu partout.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Illifaut, arrêt au stop, j'entends mon prénom, un gars taillé en cycliste m'interpelle, comment il peut me reconnaitre, je ne l'ai jamais rencontré, il dit lire mon blog, on discute 2 mn, il me propose de boire un coup à Loudéac.

Loudéac km 445, 17h30  pause 43 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Voila Patrick, une rencontre comme je les aime, merci de ce bon moment.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Carhaix, km 521, 20h42, je décide de prendre une douche, j'aperçois un copain Alain qui redescend déjà de Brest, il me dit avoir des problèmes de sinus et de vue, il me raconte ne plus pouvoir rouler de nuit, je pense plutôt qu'il a pris un coup de moins bien, en regardant son temps 61h, soit j'avais raison soit il a consulté un guérisseurlaugh
Je prends une douche en compagnie de 3 asiatiques, une première, bon je ne suis pas monté comme un étalon mais eux smiley un tout petit truc de rien du tout wink
Je dors dans un grand gymnase au milieu de gros ronfleurs surprise, certains cyclos sans gène, on peut dire connards téléphonaient comme s'il étaient seuls, réveil 1h, je file sur Brest ca caille 4 ou 5°, le maxi sera de 17°, c'est vrai qu'en Bretagne je n'ai pas vu de magasin de clim laugh . pause 5h10mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

La fatigue se fait sentir, pas de nuit à l’hôtel ben oui on est pas des coureurs wink

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je ne le sais pas encore mais je roule proche de Fiona Kolbinger, première femme à gagner la Transcontinental, une course de 4000 km à travers l'Europe en total autonomie, l'arrivée était à Brest, Fiona va revenir à Paris pour repartir sur Brest. Elle ne fait pas la une du journal et elle tourne à l'eau claire.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Brest n'est plus très loin, arrêt devant une maison, accueilli par une jeune dame qui passe nuit et jour sur ce trottoir pour servir cafés, thé et petits gâteaux et tout ca gracieusement, j'ai même vu un cyclo laisser sa batterie vide qu'il retrouvera chargé à son retour de Brest, il repart avec un simple merci.
 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Que tous ces gens soient remerciés, ils sont vraiment incroyables ces Bretons.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je suis sur le pont Albert Loupe.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Malheureusement cette fois de nuit. Je veux absolument réussir ce PBP en couché, ce sera le dernier. 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Il s'agit de ne pas louper cette photo, je doute d'y revenir un jour. sad
Content de penser que le vent va enfin me pousser malheureusement ce con va tourner après 150 bornes, rebelote vent de face.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.
Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Brest km 610, 6h49 je quitte la ville et je retrouve enfin Roland un sacré cyclo, à coté de son fourgon muni d'un gros appareil photo, il prend 3 photos de chaque cyclo, quand il aura trié ses milliers photos je mettrais un lien, content de s'être rencontré après plusieurs ratages. pause 15 mn

Photo de Roland, merci elle est très réussie, je me permets de la publier.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Proche du Roc Trevezel, je croise de nombreux cyclos et j'entends crier Michel, super content de voir Alain et Jean Jacques, mes compagnons de brevets.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Pascal de l'Allier nous rejoint, parti 12h après nous et déjà là.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

De petites routes tranquilles, le vent de face nous fait souffrir, moi un peu moins puisque couché, je vais apprendre qu'il y a déjà de nombreux abandons, surtout des asiatiques, a se demander comment ils font pour valider les brevets.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Carhaix km 693, 12h06, content d'être sur le retour, je ne ressens aucune fatigue ni lassitude et surtout aucune douleur.
Je bouffe un sandwich, je sens une odeur de tabac, c'est pas vrai un cyclo tout à coté de moi tire sur sa clop, incroyable! pause 45 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Loudéac, km 783, 16h33, j'aperçois Patrick et son épouse qui me suivent sur le net, petit arrêt, merci pour la photo. pause 25 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Impossible de me souvenir ou j'ai pris les photos, surement pas loin de Tinténiac.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Tinténiac km 869, 22h15, l'heure de ma pause, j'avale un sandwich et file voir du coté des couchages, l'avantage d'avoir déjà participé, je connais les bons coins, ici pas de gymnase mais des chambres de 4, 3h de sommeil réparateur dans un silence total, nous n'étions que 2 dans la chambre, on me réveille à 2h je descends et je vois une longue file d'attente pour dormir. pause 4h
 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Fougères km 923, 5h09, une belle ville, je pense que dans 4 ans je me proposerais dans le coin comme bénévole avec Alain, nous en profiterons pour visiter la Bretagne. pause 15 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Il en faudra des bras pour tout nettoyer 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

J'ai eu la chance de dormir dans un lit, pas eux smiley

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Un matelas pour signaler que cette dame offre le gite, je m'arrête discuter 2 mn, ils sont vraiment incroyable ces Bretons.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

km 1000 un ravito au sommet d'une cote, je commence à ressentir une douleur au genou gauche, bizarre ca va bien passer, en fait non, ce sera de pire en pire au point que je vais douter de finir.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Villaines km 1012, 10h19, cette silhouette ne m'est pas inconnue. pause 25 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je fais le plein de mon bidon à coté de Bjorn Lenhard, il a fait le meilleur temps au dernier PBP, il a eu fait second à la Transcontinental et il est à coté de moi, je pense qu'il a envie de vivre le PBP cool.
J'admire bien plus ces gens là que les coureurs pros, j'ai rencontré une fois Romain Bardet dans le Sancy au cours d'une balade à pied, j'ai eu beaucoup de mal pour qu'il accepte une photo, ce serait à refaire je l'ignorerais.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Mortagne au Perche,km 1097, 15h05, beaucoup de mal à monter la bosse, mon genou me fait souffrir, j'arrive à la table de pointage, j'entends voilà veloblan, je n'en reviens pas d'être reconnu, ce cyclo me dit avoir fait PBP après avoir été motivé en lisant mon blog  hein quoi
J'espère ne pas trop mélanger mes souvenirs, un peu confus dans ma tête. pause 30 mn

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Dreux, km 1174, 19h27, je sais que je suis attendu par une internaute qui me suit sur le net, Fred ne sait pas quoi me faire, elle m'offre un sandwich et une part de flan ainsi qu'un coca, mille merci Fred, ce me sera difficile de rendre.
Je file à la table de pointage, à coté de moi Fiona Kolbinger, j'en suis presque ému de côtoyer la gagnante de cette course de 4000 km, j'en ai même oublié de faire une photo.
Dernière étape facile et heureusement, mais que c'est long les derniers 45 km, je discute avec un cyclo depuis 30 mn, il me demande d'ou je suis, en fait on vient de réaliser que nous avons fait le brevet de 400 à Bellerive et roulé une bonne partie ensemble, marrant les rencontres, on est un peu à coté de la plaque, il fait nuit, je trouve que mon cyclo penche à gauche mais en fait non c'est ma tête qui penche, impossible de rouler tête droite. pause 27 mn

Ca y est enfin, Rambouillet, on franchit la grille, le signaleur nous dit plus que 2 km,, non pas possible, je négocie mal le virage et je me paie le talus.
Je franchis l'arche, je suis accueilli par les cyclos de Mozac, quel bonheur d'être reconnu sur la ligne, je vais d'ailleurs rejoindre ce club la prochaine saison, j'ai parlé avec Alain L qui est toujours a mon ancien club, le plus gros de la région et seul participant de son club, je lui demande s'il a une aide pour le PBP, ben non, c'est ce qui m'a fait quitter ce club qui subventionne des participations à des cyclosportives FFC et ignore le PBP.
En descendant du vélo j'ai du mal a trouver mon équilibre comme si j'étais bourré, je pense que ca vient du fait d'être allongé de longues heures, un participant en couché me confirme.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je vais me restaurer, j'aperçois cette jeune cyclote que j'ai longtemps côtoyé et qui m'encourageait, on discute 2 mn et d'un coup elle tombe sur la table, une bénévole se précipite croyant à un malaise mais non, elle vient de s'endormir en me parlant.

J'ai bavardé longtemps avec les bénévoles un peu partout et je suis admiratif devant leur motivation et leur gentillesse, tous avaient le sourire et toujours prêts a nous aider, merci merci.
 

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.
Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.
Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Une photo de mon arrivée, merci Jean Paul.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.
Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Quelques chiffres affinés
6674 inscrits
256 non partants .
1790 abandons
254 hors délai
1 non homologué (assistance electrique)

Les résultats

Un mot sur le vélo couché, un vrai bonheur, aucune douleur ( je rigolais d'en voir certains se beurrer le cul smiley) hormis ma tendinite au km 1000, une première, jamais je n'ai eu mal au genou, bizarre.

Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.
Paris-Brest-Paris 2019 à vélo couché.

Je finis mon article par cette photo en compagnie de mon copain et voisin Irvin qui aime le vélo comme personne, autant à l'aise sur des distances de 1200 bornes comme sur les courses de village, gravel ou VTT il est bon partout et tres modeste.
Son premier PBP en 50h59 et surtout sans assistance, Bravo Irvin.

Récit d'un solide, son douziéme!

 

Vive la retraite

Partager cet article

Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 19:48

Resultats PBP 2015

Vidéo 2015

Les temps des randonneurs

Les récidivistes

Vidéo 1995

C'est parti pour ma seconde participation, je me présente sur la ligne 2h trop tôt, j'attends sous une chaleur accablante, en plein soleil et 48°.http://lh5.googleusercontent.com/-Y5VR_a1MfG4/TlfW2_euL1I/AAAAAAAAJ9I/u0GwGbsNGlQ/s640/Moi%252520%25252812%252529.JPG

http://lh5.googleusercontent.com/-dbfzWmxnxco/TlfW3t_3ITI/AAAAAAAAJ9M/nnOC1ZVejVw/s640/Moi%252520%25252813%252529.JPG                                       J'ai le sourire mais ca ne va pas durerhttp://lh3.googleusercontent.com/-81K3koFe3hQ/TlfW5JLT_wI/AAAAAAAAJ9U/0N6g0E0uv9U/s640/Moi%252520%25252815%252529.JPG  http://lh5.googleusercontent.com/-xXNKyYG5LuQ/TlfW6qWrEKI/AAAAAAAAJ9c/6zi01pACjN4/s640/PBP%252520Brigitte%252520%25252878%252529.JPG                                        Trop chaud, 48° en plein soleilhttp://lh6.googleusercontent.com/-lp5ToeDebhk/TlfW8Kg-qsI/AAAAAAAAJ9k/98-XXJ_3C4E/s640/PBP%252520Brigitte%252520%25252894%252529.JPGJe pars dans le 3eme paquet, il est 16h 40, les fauves sont lâchés, heureusement une voiture ouvreuse est devant à 30 km/h avec interdiction de la doubler pendant 30 km, ensuite c'est la course, ça double de partout, je prends peur lorsque des voitures se présentent face à nous, les cyclos se rabattent brusquement sur la droite et c'est la chute. Malheureusement un cyclo termine ici sa randonnée, blessé grièvement, vivement Mortagne que le peloton se disloque.

 

http://lh4.googleusercontent.com/-iVZ68-GDnZE/TlfpJWOjMvI/AAAAAAAAJ_8/Ax1OL946s5c/s640/PB%252520%252528Large%252529.jpg Je suis a droite

 Mortagne 21 h 52- Départ 22h01- 9 mn d'arrêt, le temps de remplir le bidon et se soulager, c'est là qu'on s'aperçoit qu'avec une assistance on gagne un temps fou, ( au retour des assistants donnaient le yaourt, aux premiers cyclos, à la petite cuillère, j'appelle pas vraiment ça des cyclos).

http://lh3.googleusercontent.com/-wW8nWkB150E/TlfW95UcDcI/AAAAAAAAJ9w/b9lQI6qXDbY/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528115%252529.JPG Belle bagnolehttp://lh5.googleusercontent.com/-NTFLoTfE-CA/TlfW-UssOLI/AAAAAAAAJ90/zQ2LgGUDcew/s640/Moi%252520%25252819%252529.JPG

  1230 bornes sur une jambe!

Villaines la Juhel, 0h38- Départ 0h 45- je pointe vite fait 7 mn d'arrêt,  enfin seul ou presque, la nuit est chaude 19° et pas de pluie, j'aimerais passer en dessous des 60h mais je vais vite en abandonner l'idée, le mal aux fesses commence à se faire sentir, pas bon du tout pour la suite, j'ai pourtant tout essayé, cuissard haut de gamme, diverses pommades, rien y fait.

http://lh5.googleusercontent.com/-FCRVRRKXsj0/TlfW_SYEaQI/AAAAAAAAJ98/OaKfryNPYXA/s640/Moi%252520%25252821%252529.JPG

Villaineshttp://lh5.googleusercontent.com/-Q9L-Vg0m6nk/TlfW__QK5gI/AAAAAAAAJ-A/9yXufvhn3eE/s640/Moi%252520%25252822%252529.JPG

http://lh6.googleusercontent.com/-Z3hefLqosfk/TlfXAiLgWKI/AAAAAAAAJ-E/X9U7h3Sz5Fw/s640/Moi%252520%25252823%252529.JPGFougéres,4h 18 Départ 4h 35- 17 mn d'arrêt, la forme est encore là.

Tinténiac,6h 45 Départ 7h10- 25 mn d'arrêt, quelques gouttes, la route est humide, arrêt pipi, je roule sur le bord et crevaison à l'avant, le temps d'enlever la roue, un automobiliste s'arrête et propose de m'aider, sympas les bretons! Je lui fais cadeau de ma chambre, c'est un cycliste.

Loudéac,10h 53 Départ 11h 30-  37 mn d'arrêt, grosse surprise, un copain breton m'attend, il était déjà là il y a 4 ans, je me restaure en sa compagnie, il tél à Bribri pour la rassurer et m'offre le repas, une présence connue fait du bien au moral, merci Tad.

http://lh5.googleusercontent.com/-iRmqdg_CYSk/TlfXBN35_cI/AAAAAAAAJ-I/he7VzpYglC4/s640/Moi%252520%25252824%252529.JPG  http://lh3.googleusercontent.com/-V5gGRy_FGcU/TlfXBialCsI/AAAAAAAAJ-M/5rkMznrR_lA/s640/Moi%252520%25252825%252529.JPG Mon copain Tadhttp://lh3.googleusercontent.com/-fxVLL3zyMkU/TlfXCKEzMzI/AAAAAAAAJ-Q/hofnU_UOKWg/s640/Moi%252520%25252826%252529.JPGCa pionse

Carhaix 14h 47 Départ 15h30- 43 mn d'arrêt, pourtant je n'ai pas l'impression de traîner, il faut parfois faire une centaine de mètres pour pointer puis ressortir et se rendre à la salle de restauration, remplir le bidon, le temps passe vite. Je décide de prendre une douche, on m'envoie vers un grand bâtiment a 100m, je ne trouve pas, je reviens, un bénévole m'accompagne, les douches venaient seulement d'ouvrir, pas de savon, bref je perds un temps précieux mais que du bonheur de se sentir propre.  Etape la plus montagneuse mais ça va encore. Je roule avec un couple en entrant dans Brest, on fait quelques arrêts photos, du temps de perdu mais des souvenirs, nous passons dans la rade.

http://lh5.googleusercontent.com/-OQeRUnZyVWk/TlfXCk-DEaI/AAAAAAAAJ-U/Q5pWXsP8C6Q/s640/Moi%252520%25252827%252529.JPG  http://lh6.googleusercontent.com/--fZ4bwEIbvU/TlfXElZQA1I/AAAAAAAAJ-g/spUdMO3neR4/s640/Moi%252520%25252830%252529.JPG Sizunhttp://lh6.googleusercontent.com/-2qKJ8-k5ELE/TlfXHm_MquI/AAAAAAAAJ-k/UY-38P_BSpA/s640/Moi%252520%25252831%252529.JPG Bresthttp://lh3.googleusercontent.com/--SofVW5PdFs/TlfXIBYzbxI/AAAAAAAAJ-o/1GwZ2vaHnR0/s640/Moi%252520%25252832%252529.JPGOn remarque le ciel bleu   http://lh3.googleusercontent.com/-e28yK7UWBNE/TlfXI3E0yNI/AAAAAAAAJ-s/zvfogqFplbU/s640/Moi%252520%25252833%252529.JPG  http://lh4.googleusercontent.com/-9-ptXxufqTQ/TlfXJebbwHI/AAAAAAAAJ-w/xFmQy2JQXSQ/s640/Moi%252520%25252834%252529.JPG  http://lh5.googleusercontent.com/-blD4pXfRUck/TlfXKA0prRI/AAAAAAAAJ-0/IT2YRxH55oI/s640/Moi%252520%25252835%252529.JPG

Brest, 19h 29 Départ 20h20 arrêt 51mn, la fatigue est là, la faim également, je fais le plein de pâtes et je repars cette fois dans un groupe, j'en bave un peu avant d'entrer dans la ville, une averse, ouf ce fut la seule, je décide de dormir a Carhaix.

Carhaix, 0h 12 Départ 2h 15, arrêt 2h03, je me restaure, la salle est pleine, autant sur les tables que sur le sol, inutile de me rendre au dortoir, c'est complet, un bénévole fait la police pour empêcher les cyclos de se coucher n'importe où, je trouve une petite place, le sac à dos en guise d'oreiller, je dors 1h.

http://lh4.googleusercontent.com/-JrskkzetXOk/TlfXK6o93NI/AAAAAAAAJ-4/jF4fNUhx8Rs/s640/Moi%252520%25252836%252529.JPG                                                  Carhaixhttp://lh3.googleusercontent.com/-AencUZOgryI/TlfXLdAyPdI/AAAAAAAAJ-8/toeNPU-L0RQ/s640/Moi%252520%25252837%252529.JPG                                                    Y en a partouthttp://lh3.googleusercontent.com/-TCccSN19IO8/Tlf-N5CIOhI/AAAAAAAAKAw/b1lnr82GVg0/s512/01.jpghttp://lh5.googleusercontent.com/-F5MuyeIiauU/TljC-DRwI8I/AAAAAAAAKBo/XfiCGpKY6vY/s512/p1.jpgLoudéac, 6h 52 Départ 7h 20- 28 mn d'arrêt, un petit déjeuner, j'ai un problème avec mon dérailleur avant, j'ai du mal à passer le grand plateau, je tends le câble à l'aide de la vis de tension, ça fonctionne bien 2h puis ça recommence, je retends le câble sans comprendre d'où ça vient, c'est la cata, le pédalier est bloqué, je viens de comprendre que mon dérailleur est descendu sur les plateaux, panique! Puis je me dis: « du calme », coup de bol, j'ai changé ma selle avant de partir ( pris sur l'autre vélo) et je suis muni d'une clé BTR au cas ou, re coup de bol c'est bien celle-ci qu'il me faut, ouf!, je débloque le câble, remonte le dérailleur, retends le câble et c'est reparti, belle frayeur!

 

Tinténiac,10h 53 Départ 11h 10. Arrêt 17 mn

Fougéres, 13h 39 Départ 14h 20. Arrêt 41 mn. Un petit repas.

Villaines,18h 23 Départ 18h 44, arrêt 21 mn heureusement le vent est favorable, étape difficile avec de nombreuses bosses, un cyclo me rattrape, nous finirons l'étape ensemble sans trop causer, je me restaure.

Mortagne, 22h 36 Départ 1h 06 arrêt 2h30 mn un peu cuit, je décide de dormir 1h15, le bénévole me réveille je suis perdu, je demande au gars où je suis, il me dit Mortagne, ha bon!, je réponds que je fais un rallye et je demande ma route pour me rendre à Dreux pour faire la dernière étape du PBP, je le vois écarquiller les yeux, il me dit que je suis sur le PBP, je réponds que non, je fais un rallye! Ou là là, il me demande de rester là un moment, il part chercher de l'aide, j'en profite pour partir, je vois un signaleur, je lui demande la route pour aller à Dreux, il me donne la direction, je demande si c'est fléché, il me regarde bizarrement, puis passent 4 cyclos, je file avec eux et reprends mes esprits et la réalité, ouf, quand j'y repense!

Dreux, 4h34 Départ 5h 00 arrêt 26 mn, j'ai roulé en compagnie d'un Vendéen, on a piaillé un peu, à part le mal aux fesses, ça va, étape facile, un bon petit déjeuner, coup de fil à Bribri, je lui dis que je démarre à 5h, nous sommes dans un camping entre Dreux et Guyancourt, je retrouve ma Bribri à 6h en compagnie de mes cousins, un bisou vite fait et je repars dans la nuit noire, d'un coup je me sens en grande forme, j'oublie les douleurs ( fesses et reins) je double quelques cyclos ( une première) je regarde défiler les km au compteur, en traversant la forêt de Rambouillet un cyclo dort dans le fossé avec les pieds sur la route, je crie mais pas de réponse, tant pis, une voiture devant fait marche arrière croyant à une chute ou accident puis repart.

J'approche de l'arrivée, feux rouges, ronds-points à profusion, mais vu l'heure peu de circulation, heureusement, enfin le rond-point des Saules, Bribri est là, c'est fini, je lui fais la promesse, PBP fini pour moi, trop de souffrances.

http://lh6.googleusercontent.com/-TefjaCF7Uuw/TlfpI4Njj9I/AAAAAAAAJ_4/QlBWSwp0Y4s/s640/PB1%252520%252528Large%252529.jpg Enfin, j'arrivehttp://lh5.googleusercontent.com/-N8oaGODIJRU/TliK_VGv-OI/AAAAAAAAKBE/2YRUD0oqFXQ/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528154%252529.JPG  A y est http://lh3.googleusercontent.com/-SQACbFzguL0/TlfXL3d4yhI/AAAAAAAAJ_A/ATDHMwjFm9U/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528157%252529.JPG Allure pas très élégantehttp://lh6.googleusercontent.com/-pOkTEBhc8z8/TlfXMfLdWzI/AAAAAAAAJ_E/jmgfyAG3sKo/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528162%252529.JPG Le mec qui me pointe, une vieille connaissance http://lh4.googleusercontent.com/-Dk87wZfJp7U/TlfXM3HR4OI/AAAAAAAAJ_I/j_EGvhoj4sY/s512/PBP%252520Brigitte%252520%252528164%252529.JPG Drôle de tronchehttp://lh6.googleusercontent.com/-RCEr9wkKarI/TlfXNY49BnI/AAAAAAAAJ_M/ITqqYAv7RQ4/s512/PBP%252520Brigitte%252520%252528165%252529.JPG

Ben quoi? suis en forme non? http://lh5.googleusercontent.com/-ItAgLU8yD88/TlurzjJLVQI/AAAAAAAAKFo/sxBDy_c5Qzw/s640/paris%252520%252528Large%252529.jpg

Après un bon somme au camping, je prends un siège et m'installe à l'entrée, quel spectacle!, je plains sincèrement certains qui penchent dangereusement de côté, j'imagine leurs douleurs et comment expliquer que des cyclos sûrement peu entraînés puissent faire un tel kilométrage sans une plainte et surtout d'aller au bout, les photos qui suivent en disent long, j'ai même doublé à environ 50 km du départ un unijambiste, une belle leçon pour ceux qui se plaignent sans arrêt pour un petit bobo.

J'ai rencontré que des gens sympas partout, les Bretons sont très accueillants et les bénévoles aux petits soins pour nous.http://lh3.googleusercontent.com/-g3QZODPlgaA/Tl03JclwycI/AAAAAAAAKFw/2Eogk9e1lRQ/s640/P1150868%252520%252528Large%252529.JPG  http://lh4.googleusercontent.com/-EUAR10oLEeg/TlfXOJkgaGI/AAAAAAAAJ_Q/pSZKQGK3m4o/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528191%252529.JPG

Ce petit jeune passe a ma hauteur et dit, vous êtes veloblan, on ne s'est pourtant jamais rencontrés a part sur des forums, belle rencontre, merci Titiushttp://lh6.googleusercontent.com/-C-FdoKnA3JU/TlfXO_y7_YI/AAAAAAAAJ_U/zx3pccyVOls/s640/Moi%252520%25252838%252529.JPG  http://lh4.googleusercontent.com/-kJai1yvGhRo/TlfXPS9TrxI/AAAAAAAAJ_Y/XpQert5obk0/s640/Moi%252520%25252839%252529.JPG  http://lh6.googleusercontent.com/-LNFrU2JKHsM/TlfXQ-13g_I/AAAAAAAAJ_g/Fzx-tri4Dnc/s640/Moi%252520%25252841%252529.JPGCa penche d'un coté, les cervicales doivent être douloureuseshttp://lh3.googleusercontent.com/-VJknkesRXPw/TlfXRtv1a2I/AAAAAAAAJ_k/nblF2irnQ9w/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528200%252529.JPGPlié de douleurs, on remarque le tendeur dans son dos qui relie le casque a la ceinture pour soulager les cervicales, ca fait mal a voir et dire que cette belle rando est complétement ignorée des médias, bien sur c'est pas des pros, d'ailleurs ils seraient bien incapables de faire cette rando!http://lh4.googleusercontent.com/-YXXS3WnzJbs/TlfZDh1aSKI/AAAAAAAAJ_0/OKHIGVVlQXY/s640/PBP%252520Brigitte%252520%252528176%252529.JPGUne équipe de bénévoles qui a sympathisé avec Bribri, ils portent les croissants au camping, c'est pas beau ca? merci Messieurs

Et voila, c'était mon dernier PBP, ma Bribri s'est trop fait de souci et j'en ai vraiment bavé

Aprés reflexion ( ce jour, janvier 2015) je crois que je vais y retourner

J'ai bouclé la rando en 63h11, dormi 2 fois 1 heure, bien content.

1018 abandons

J'ai oublié de parler du coût, mis a part l'inscription dans les 97€, j'ai dépensé environ 60€, pas cher pour 1230 km

Vive la retraite

 Paris Brest Paris vu par mon épouse

 

Une vidéo de mon départ, merci Amiral

 

 

Une autre vidéo

Partager cet article

Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 10:03

Enfin terminé, de grands moments de souffrance, un résumé début de semaine une fois a la maison, merci a tous pour vos encouragements.

Brest 1

Brest

 

Une vidéo ou on aperçoit ma Bribri à 31 mn du film

 

Partager cet article

Repost0
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 09:33

C'est parti sur le Paris Brest Paris 2011 le 21 Août à 16h si je suis dans le premier paquet, pas sur.

Pour suivre mon avancée ou mon abandon , c'est ici, tapez 73

 

Bien sur, sans assistance enfin presque puisque je vais profiter de centaines de bénévoles sur tout le parcours.

Aux dernieres nouvelles, le nombre d'inscrits est en baisse


16h00 : 1226 inscrits
17h30 : 207 inscrits
18h00 : 2625 inscrits
21h00 : 421 inscrits
05h00 : 689 inscrits
05h30 : 57 inscrits

Si je ne me suis pas trompé, le total fait 5225!

Tout les détails sur cet excellent blog


Essai de mon vélo avec les sacoches, celle de devant est en trop, je change contre un petit sac a dos!pbp (Large)

 

http://lh3.googleusercontent.com/-oU1jfXwYHp4/S19rw-6w7-I/AAAAAAAAEPA/gQrfyx8nows/s640/Paris%252520108.jpg

Partager cet article

Repost0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 08:22

Nous arrivons a Guyancourt a 17h, le temps de me préparer et manger mon plat de pâtes en salade, du monde partout, je stresse énormément, je ne veux pas être en retard et surtout pas envie de louper le premier départ.

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19rcD7-9yI/AAAAAAAAENE/es_mNaF-nyY/s640/Paris%20079.jpgEn compagnie des cousins

J'y vais, déjà une longue file avant le tunnel, je sais que je ne serais pas dans le premier paquet, tant pis, ca avance doucement, un organisateur s'apprête a couper le paquet, je me tasse un peu, ouf juste derrière moi il arrête les cyclos, je serais dans le second peloton.

http://lh4.ggpht.com/_890NILIacVs/S19rgPJYmUI/AAAAAAAAENc/uB5Xkss1Vok/s640/Paris%20085.jpg

 

http://lh4.ggpht.com/_890NILIacVs/S19ru6Cd9AI/AAAAAAAAEO0/J6L8SXlkGm0/s640/Paris%20105.jpg

 

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19riawxmkI/AAAAAAAAENo/HmJfwPcvyWU/s640/Paris%20088.jpgDe dos a gauche, mon copain Serge, nous avons fait les brevets ensemble.

Et l'attente continue, on piaille mais je n'écoute pas, j'observe les gros nuages noirs, que faire, enfiler le gore tex? Je l'enfile on verra bien!

http://lh5.ggpht.com/_890NILIacVs/S19rj5A-GqI/AAAAAAAAENw/GYG21upK3iU/s640/Paris%20090.jpg

 

http://lh5.ggpht.com/_890NILIacVs/S19roxqaY1I/AAAAAAAAEOQ/PyrlIba07b8/s640/Paris%20097.jpg

 

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19rpmfUuDI/AAAAAAAAEOU/0bQO5ysSGUE/s640/Paris%20098.jpg

 

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19ryRohXzI/AAAAAAAAEPI/J7XqfGLoy4k/s640/Paris%20110.jpg

 

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sIivY0XI/AAAAAAAAERM/9Q7EkRv8PpM/s640/Paris%20142.jpg

Je ne fais pas le malin!

http://lh4.ggpht.com/_890NILIacVs/S19r9ao3YDI/AAAAAAAAEQA/kuzpeBeCyrw/s640/Paris%20124.jpgC'est parti

20h, les premiers partent enfin, que c'est long, 20 mn après ca y est enfin, je cherche ma Bribri dans la foule, je ne la vois pas, elle me dira plus tard qu'elle pleurait d'angoisse.

Ca roule vite, les bidons et éclairages sautent sur le goudron, je ne comprendrais jamais comment cela peut arriver, tout ces cyclistes sont censés avoir fait les brevets et ne se seraient pas assurés des fixations, bizarre.

Je redouble d'attention, un coup d'œil sur le compteur, zut je ne l'ai pas mis en route, arrêt obligatoire, je repars a bloc, pas envie de perdre le peloton, du monde partout, au bord de la route, sur les ponts, impressionnant.

Mortagne 141,71 km-1h09 je cherche un point d'eau, mes 2 bidons sont vides, je vois une rampe et de nombreux robinets, vite je fais le plein, un petit pipi et je repars après 7 mn d'arrêt, ils sont ou? Plus personne!

Villaines 4h23, je gare le vélo et je me dirige au pointage, je remplis un bidon et hop, 15 mn d'arrêt.

http://lh5.ggpht.com/_890NILIacVs/TRUa_WDeAiI/AAAAAAAAHYc/hB1FGnXWeWc/s512/pbp.jpgPas grand monde sur la route, m'en fiche je roule, je suis en pleine forme.

Villaines 223,95 km- 4h23, 15 mn d'arrêt.

Fougéres 314,09 km, 8h20, j'ai faim, en entrant dans la salle de restauration une bonne odeur de steak, le plateau déborde de nourriture, j'avale, je jette un œil dehors, il pleut et pas qu'un peu, 43 mn d'arrêt.

Tinténiac 368,78 km- 11h12 petit arrêt de 23mn, je roule pratiquement seul.

Loudéac 455,58 km- 15h06, il tombe des cordes, encore la forme, 21 mn d'arrêt.

Carraix 532,28 km- 18h52, je suis bousculé par les premiers qui reviennent déjà, des malades, ils se croient seuls et ne respectent rien, tout ca pour être dans les premiers alors qu'il n'y a aucun classement, pour moi des cons.

J'ai encore faim, encore un bon repas et 43 mn d'arrêt, je vais attaquer la seule difficulté du PBP, une belle montée douce sur le Roc Trévezel, je ne sens pas les pédales, bizarre, la nuit arrive, très peu de cyclos sur la route, je m'arrête a un rond point, personne, j'en profite pour satisfaire un besoin naturel et sorti de nul part, une voix me dit je tiens votre vélo si vous voulez, sympa je discute 5 mn sous la pluie.

J'arrive a proximité de Brest 621,28 km sans voir l'océan, nuit noire, heureusement le fléchage est parfait, impossible de se tromper, la traversée de la ville n'en finit plus et la fatigue se fait sentir, enfin j'y suis, une douche et envie de dormir un peu, je pénètre dans le dortoir, ca ronfle mais pas grand monde, je ne sais pas encore que seulement quelques 300 cyclos sont devant, il est 23h40.

Après un petit somme d'environ 3h30, j'envoie promener le mec qui me réveille, j'émerge et m'excuse aussitôt, le bénévole a l'habitude, ca le fait rire!

Je repars a 4h14 en oubliant complétement de déjeuner, tant pis, vivement que le jour se lève, je pédale toujours seul, c'est reparti pour le Roc, dans la descente j'entends un drôle de bruit qui me fait peur, les Américains dans leurs drôles de machines carrossées, on dirait des suppositoires jaunes ils me doublent très facilement.

Carraix 706,18 km- 8h09, j'ai la fringale, arrêt de 50 mn, les ravitos sont exceptionnels, y a vraiment de tout pour pas cher, et la gentillesse des bénévoles, du jamais vu, c'est reparti, je croise de gros troupeaux de cyclos, le moral est très bon.

Loudéac 781,06 km- 12h32, encore faim, arrêt de 38 mn, je repars, un tandem me double, je les ai déjà aperçu du coté de Loudéac, ils roulent nettement plus vite que moi, je m'accroche, nous rattrapons quelques cyclos, le train s'allonge, je reste dans la roue environ 2 h et préfère lâcher.

Tinténiac 866,19 km- 17h et toujours la pluie, petit arrêt de 28 mn.

Fougéres 920,32 km- 20h31, c'est l'heure de la soupe, 40 mn d'arrêt, ca repart la nuit tombe, je roule tant que la fatigue ne se fait pas trop sentir, je stop dans un bois et je laisse un beau souvenir, ca fait du bien!

Cette fois ca devient difficile, grosse fatigue, je n'avance plus et il pleut, plus de bandes blanches sur la route, la visibilité est pas terrible.

Enfin Villaines 1008,72 km- 1h01, je suis complétement cuit, plus de forces, du mal a descendre de vélo, il pleut averse, des bénévoles viennent m'aider.

J'ai envie de dormir mais pas en dortoir sinon je me réveille dans 8 heures, je m'allonge dans la salle d'accueil, c'est de la moquette, après une heure de sommeil je me lève, enfin j'essaie, impossible, je me mets sur le ventre et a quatre pattes en prenant appui, je me lève doucement, des dames m'aperçoivent et courent vers moi pour m'aider, merci les bénévoles, après un grand bol de café j'y vais il est 2h 40 j'ai du mal a monter sur le vélo, un italien tourne en rond et me fait comprendre qu'il a peur de rouler seul, il me demande si je vais sur Paris! Pfffffffffff je vais pas retourner a Brest, on fait route ensemble, il est plus en forme que moi, il m'agace, je fais plusieurs arrêts pipi en espérant qu'il se casse, mais non, il attend.

Mortagne 1090,19 km- 7h08, mon italien me remercie chaleureusement, m'offre le café et je ne le reverrai plus, 19 mn d'arrêt au comptoir, en route pour Dreux, mal de reins épouvantable, je m'arrête souvent, je tiens le guidon du bout des doigts, mais je sais que je vais retrouver ma Bribri et les cousins a Dreux, ca fait du bien au moral.

Dreux enfin 1163,66 km- 11h13, j'aperçois Bribri, elle ne me voit pas arriver, je pose le vélo et j'entends c'est lui, il est la, ouf, quel bonheur de retrouver sa moitié, je me restaure, Brigitte n'est pas rassurée, elle voit bien mon extrême fatigue mais le moral est bon, 32 mn de pause.

http://lh5.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sOlEbEDI/AAAAAAAAER4/7wO_EM0MVng/s640/Paris%20247.jpgDreux, grosse difficulté pour descendre du vélo

http://lh3.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sPfU-__I/AAAAAAAAER8/hrJh1Ln3kRs/s640/Paris%20248.jpgBien atteint

http://lh3.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sROc7Z7I/AAAAAAAAESE/qGjyYCDtwbw/s640/Paris%20250.jpg

 

http://lh3.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sS0F4ieI/AAAAAAAAESQ/rPh-rpVtENc/s640/Paris%20254.jpgSans commentaire

http://lh6.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sU5irybI/AAAAAAAAESc/gHe4HY3I1iQ/s640/Paris%20257.jpgIl faut repartir

http://lh3.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sVQ46jvI/AAAAAAAAESg/-vbfI6mihEk/s640/Paris%20258.jpgC'est la dernière étape et pour la première fois je vois le soleil, arrêt pour enlever le gore tex, je suis trop bien d'autant que j'ai laissé ma sacoche de guidon a Dreux ce qui me permet de lâcher le guidon et faire des étirements tout en roulant.

Je suis maintenant en banlieue, j'entends des applaudissements et je ne vois personne, je monte des bosses a surement 10%, ca fait mal mais tellement envie d'en finir que je ne ressens plus de douleur.

Je double un cyclo qui ne peut tenir ma roue et m'engueule, je vais trop vite, ben merde alors!

http://lh3.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sb12EYKI/AAAAAAAAETM/4w4Aq0CvSN4/s640/Paris%20267.jpgCa y est

http://lh4.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sd9nVKaI/AAAAAAAAETc/D7rC4w59V10/s640/Paris%20271.jpg  Je voulais arriver en moins de 66h, je me rends compte que ce n'est pas possible, alors je ralentis.

De nombreux carrefours a feux et enfin je reconnais l'arrivée, j'ai des frissons d'en finir, quel bonheur, il est 14h28.

Guyancourt 1235 km

http://lh5.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sk5PKK1I/AAAAAAAAEUE/YZhPXYoks3I/s640/Paris%20281.jpgAprés la douche avec ma Bribri

Environ 12h d'arrêt

Temps total 66h19

En espérant un peu plus de soleil en 2011 et en trainant moins aux arrêts, je pourrais éventuellement passer sous la barre des 60 h.

http://lh4.ggpht.com/_890NILIacVs/S19sm_X5kYI/AAAAAAAAEUQ/dxJP5ytrtH8/s640/Petanque%20032.jpgQuelques jours aprés, fier de porter le maillot


Quelques 5160 cyclos au départ et seulement 3608 homologations.

Les résultats

 

 

PS: Un constat, inutile de trop se charger, on trouve tout aux étapes, bouffe, poudre, boissons, bananes, pates de fruit, chambre a air, pneus, piles, j'en oublie.

Et surtout pas d'assistance, ca ne sert strictement a rien, sauf à abandonner.

Seulement un casse croute pour passer la premiere nuit.

Quelques photos

Partager cet article

Repost0