Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Veloblan
  • Le blog de Veloblan
  • : Balades à vélo route VTT et marche dans mon Auvergne
  • Contact

Profil

  • Veloblan
  • Vieux grincheux mais sympa.
  • Vieux grincheux mais sympa.

Météo

Strava

Kilométrage

 KMDénivelé
201022034220935
201125545247360
201225605264901
201325435245316
201426367262585
201520899192728
201622815215402
201717317177634

 

 

17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 16:48

 


Dernier CLM de la saison, 33 km,  j’ai changé d’équipier, un d’jeune de 30 ans, ca y envoie en principe.

Ca caille, 10° et bon vent de nord donc de face des le départ.

Guillaume démarre comme un avion, on se connaît peu ( il est nouveau au club) il m’impressionne, je vais avoir du mal a suivre.

Arrive la première bosse, aie, je sens mon équipier a la peine, bof, c’est pas long, bientôt cela ira mieux, ça roule je suis devant, puis j’entends un grand cri, la trouille d’une chute, en fait Guillaume vient de choper une crampe au km 13, impressionnant ça doit faire mal, arrêt complet pendant 5 mn et chrono foutu, ca repart, mais moins d’envie, on ne va pas battre de record.

Dommage, pas fainéant Guillaume, même cuit il tenait a prendre les relais, pas de bol avec mes équipiers.

Classement

                                                                     Photos de Claude Barbe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Veloblan - dans CLM
commenter cet article

commentaires

NiKES 20/10/2009 23:17


Un jour, tu veux pas faire équipe avec un portosse ? :D


Veloblan 21/10/2009 08:34


Ce serait avec grand plaisir, tu viens quand tu veux


zen 19/10/2009 07:26


Calou viendra en faire un avec toi un jour. 2 vieux comme vous, ça devrait faire une belle équipe. ;)


Veloblan 19/10/2009 08:11


Ou la la, OK mais je prends pas de relais  


veloblan 18/10/2009 16:03


C'est un bon White, pas un débutant dans le sport et surtout battant, j'aime.
Malheureusement il a eu ces crampes,pas grave.


Zen 18/10/2009 15:08


Tu vas tous les écoeurer à ces jeunes. ;))))))))))))) 2 mois de vélo, t'aurai du te douter que ça allait coincer. llllllllllllloooooooooooooolllllllllllll !


white 18/10/2009 10:08


Voici mon petit résumé...
Quand Michel m'a demandé de l'accompagner sur le CLM de Beauregard, j'ai tout d'abord eu... comme un doute que j'étais au niveau. Mais bon, bien à l'abri dans sa roue et en serrant les dents, je me
voyais bien rejoindre avec lui la ligne d'arrivée. J'accepte.

Rendez-vous à Lussat à 13h. On roule peinard pendant une petite heure dans la campagne. Les jambes semblent bonnes, je commence à prendre conscience.
Michel m'explique comment rester bien à l'abri dans sa roue en fonction du sens du vent. C'est vrai qu'avec seulement 2 mois de vélo dans le guiboles, j'ai tout à apprendre. On s'exerce sur
quelques bornes. Michel a le sourire. Il le sent bien ce chrono!
Arrivé à Beauregard, on s'essaye dans la dernière bosse du parcours. Le vent sera dans le dos dans la deuxième partie.
Vu que je me sens bien, je revois ma tactique de course. Je vais faire le départ, vent de face, en essayant de prendre un max de relais sur les 15 premiers kilomètres, et serrer les dents sur la
deuxième partie. Vent dans le dos, ce sera plus facile de tenir la roue de la flèche.
C'est le départ! J'y vais! ça part bien. La première bosse arrive. Les jambes ne sont pas si bonnes de ça! Michel me prends quelques longueurs que j'ai du mal à combler. En haut de la bosse, je
relance. On est pas mal.
Deuxième petite bosse. Je me mets en danseuse pour passer en rythme. Petite pointe dans le mollet droit, rien de bien alarmant, je m'efforce de l'oublier et j'appuie.
Un ou deux kilomètre plus loin, nouvelle relance en danseuse et là... crampe mollet droit! Aïe! La douleur est vive! J'essaye de libérer ma jambe droite et de l'étirer en appuyant jambe gauche. Le
mollet gauche me fait le même coup! Plus moyen d'avancer. J'éprouve une succession de sentiments: déception, malaise vis à vis de Michel qui voulait faire tenir son chrono de l'an passé et qui me
faisait confiance, honte, puis colère.
Je me ressaisis. Je m'étire les jambes et je siffle mon bidon. Après cinq minutes d'arrêt, je tente quelques tours de pédales, alors que Michel est au téléphone avec sa "Bribri" pour lui expliquer
mes déboires. Je me sens capable d'y aller. Je fais signe à Michel. On y va. Je me donne à fond, mais ça n'avance pas et pas moyen de me mettre en danseuse car mes mollets de débutants me
rappellent vite à l'ordre.
Michel est peinard. Il se détend en se redressant. En bas de la dernière bosse, il fait coucou à la foule et à Brigitte qui filme la montée. Je dirais bien une connerie ou deux à la caméra mais je
suis trop dans le dur pour arriver à parler. En haut de la côte, je remets le grand plateau et je finis comme je peux.
Passé la ligne, je m'isole pour me refaire. Je suis mal. Je vais me boire un truc sucré.
Je retourne sur la ligne d'arrivée pour m'excuser auprès de Michel pour cette contre-performance ridicule.
On me fait la leçon du sportif débutant... pas assez bu, mal préparé, etc... bref je suis à ma place. Je me croyais en meilleure condition, je me suis bien ramassé.

Je retenterais le coup l'an prochain, si je me trouve un partenaire. Avec des bornes et du muscle, ça le fera!

En tout cas, je ne suis pas prêt de l'oublier ce chrono... quelle aventure ;) Merci Michel de m'avoir trainé!