Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Veloblan
  • : Balades à vélo route VTT et marche dans mon Auvergne
  • Contact

Profil

  • Veloblan
  • Vieux grincheux mais sympa.
  • Vieux grincheux mais sympa.

Météo

Strava

Kilométrage

  KM Dénivelé
2009 21522 209578
2010 22034 220935
2011 25545 247360
2012 25605 264901
2013 25435 245316
2014 26367 262585
2015 20899 192728
2016 22815 215402
2017 23412 229890
2018 21079 195913
2019 22419 195909
2020 17904 186639

 

 

4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 07:00

Rendez vous avec Hervé, un cyclo rencontré sur Strava, il me propose de l'accompagner sur son passage dans le Cantal, parti des Alpes, il fait une balade d'environ 2000 km et dénivelé de ouf,  je pose ma bagnole à Marcenat, 8h présentation et go, pas épais le cyclo 55 kg et un vélo de 20 kg avec les bagages, il monte comme un avion, j'ai du mal à suivre, heureusement comme moi, arrêts fréquents pipi de loin   ca me permet de récupérer. 

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Hervé tout sourire, pourtant il souffre d'un tibia, jambe bien rouge.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

On piaille, nous sommes d'accord sur pas mal de sujets, notamment sur le port du masque rendu obligatoire, nous sommes assez grands pour savoir quand le porter ou pas, ras le bol d'être infantilisés.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Premier col, heureusement la pente est modeste.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Hervé apprécie le paysage et surtout le calme. Il est étonné du peu de circulation.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Notre séparation finit involontairement en queue de poisson, son parcours emprunte une bosse à 17 % qu'il attaque facile, pas mon cas, après 100 m le talon touche la roue et dérègle ma direction, je fais demi tour pensant le retrouver plus loin pendant que lui, arrivé en haut m'attend, en me voyant pas il envoie un sympathique facteur à ma rencontre, Hervé ne peut pas s'arrêter dans la forte pente sous peine de ne pouvoir repartir, bien sur j'ai pas vu le facteur.
Je sais qu'il passe à St Dier, je m'arrête casser la croûte et personne, je le pensais devant et j'ai vu sur Strava qu'il était derrière  et pas loin  Smilie ne sait pas quoi penser
Finalement une belle sortie en Pelso et content d'avoir passé un moment ensemble.

 

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Je dois aller récupérer ma bagnole, pas de réveil je sais que je me lève tôt, départ 5h10, à part quelques fourgons de livraison, personne sur la route, belle nuit étoilée, je suis bien, il fait 18°.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Le jour se lève.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Clemensat, première bosse, je dévale et les 18° sont partis, ca caille  smilie depressif s'en va

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Saurier, j'ai presque l'onglée.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Vallée de Courgoul, 5°  hein quoi

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Je tombe sur une manif anti masque. gros rire

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

 Compains, une déchetterie dans la rue mais pas grand monde  très drôle

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

La Godivelle, devant l'auberge, un seul client et masqué  rire bleumême ici doit y avoir BFM 

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Montgreleix, je croise un tracteur épicétou, pas vu ima, et à l'occasion tu devrais faire repeindre les panneaux d'entrée du village, on ne voit plus rien.

Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.
Rencontre avec Hervé, un cyclo couché.

Ouf, je retrouve ma voiture, un Monsieur en balade s'arrête discuter, c'est un ancien cyclo.

Mon petit coup de gueule au retour en voiture, un peu avant Besse je croise une horde de motards, des fous ou des tarés qui se pensent sur un circuit, j'ai roulé sur l'herbe pour en éviter un qui coupait le virage, pas étonnant que chaque semaine on en voit dans les faits divers et je vais pas les plaindre! Si à ma place il avait rencontrer un camion son week end serait terminé.
Bon ils ne sont pas tous fous heureusement, j'en avais 6 derrière moi peu avant Champeix, ils ont attendu le moment propice pour doubler.

 

Vive la retraite

Partager cet article

Repost0

commentaires